Nous sommes sur la route, entre Chamonix et Angers. Compte-rendu de ces deux mois d'été qui sont passés très vite, en Angleterre puis en Haute-Savoie...


Le mois de juillet en Angleterre

Dans la dernière newsletter, datée du 20 juin, je vous écrivais qu'on était en direction de l'Angleterre. Nous y sommes arrivés le 22 juin au soir, comme prévu. Il nous a fallu quelques jours pour prendre nos marques avec la conduite à gauche et avec la langue anglaise, pour découvrir les lieux (Newhaven, Bexhill-On-Sea, Hastings...).

 

La côte anglaise et le port de Newhaven

Puis nous avons sauté dans le bain du tournage... Avec plaisir ! En effet, que de rencontres passionnantes nous avons pu faire en l'espace de quelques semaines !

Dans une petit ville, nous avons filmé une femme enceinte de son second enfant. Puis nous sommes allés à Oxford interviewer Rachel Rowe, chercheuse à la National Perinatal Epidemiology Unit. Pourquoi cet entretien ? Car cette unité de recherche a réalisé de grandes études épidémiologiques sur les lieux de naissance et la sécurité de ces derniers. Nous vous en parlerons plus en détail dans le futur mais pour les curieux qui lisent l'anglais, c'est là : npeu.ox.ac.uk/birthplace.

Puis nous avons pris la route en direction de Londres où j'ai assisté à une conférence intitulée "Positive Birth" (Naissance positive). J'ai interviewé, à cette occasion, la sage-femme qui présidait la journée, Sheena Byrom, ainsi que Milli Hill, l'auteur du livre "Positive Birth Book" et créatice du mouvement du même nom "Positive Birth Movement". Beaucoup de "Positive Birth" pour la journée, mais cela ne pouvait que me réjouir ;) !

Enfin, pour l'avant-dernier jour de notre séjour en Angleterre, nous sommes allés filmer le Docteur Ciaran Crowe qui exerce dans le sud-est de l'Angleterre. On nous avait conseillé de le rencontrer en tant que membre d'une équipe très dynamique qui est en train de réfléchir (et d'agir !) à une transformation des services offerts en milieu hospitalier pour la santé, le bien-être et l'empowerment des femmes, de leurs bébés et de leurs familles.

 

Sheena Byrom à la "Positive Birth Conference 2017", Londres.


En Haute-Savoie

Nous avons débarqué à Chamonix le 28 juillet afin d'organiser des cinés-discussion avec notre documentaire Voies féminines. Ce n'était donc pas prévu de continuer le tournage du film en août, en Haute-Savoie... Mais ce n'était pas exclu non plus !

Alors quand on nous a présenté Paule Atlani et sa belle famille, nous ne pouvions pas laisser la caméra au chaud dans son sac. Il nous fallait l'utiliser pour filmer Paule, doula, mère, qui parle de la naissance d'une bien belle façon.

Paule et deux de ses enfants, il y a quelques années.

Puis au détour d'une conversation avec un ami, il me parle d'une femme enceinte qu'il a rencontrée précédemment. Sophie Jenot. Les quelques mots qu'il utilise pour me la présenter éveillent ma curiosité et mon envie de la rencontrer. C'est chose fait quelques jours après : nous passons des moments très sympathiques avec Sophie et son compagnon Olivier ainsi qu'avec une amie à eux, Leslie. Merci à vous Sophie, Olivier et Leslie !

Tournage au coeur des Alpes avec Sophie. En Suisse et pas en Haute-Savoie en fait... ;)


Et maintenant...

Nous sommes actuellement sur la route, entre la Haute-Savoie et le Maine-et-Loire. Nous allons là-bas pour filmer trois intervenantes du film. On s'attend à de belles semaines qui viendront clôturer ces trois mois sur la route !


Deux informations

Par rapport à l'actualité...

Cet été, les média ont beaucoup parlé de violences obstétricales. J'ai publié un petit post sur Facebook fin juillet pour expliquer mon silence sur la question. Je copie ici le post en question, pour ceux qui ne l'auraient pas vu.

"J'ai pris le parti, dès la création de la page facebook "Sages-femmes - film", de ne pas relayer les articles liés aux violences obstétricales. C'est un choix qui découle de ma personnalité et de la ligne du film que nous sommes en train de réaliser.

C'est un documentaire qui se veut inspirant, où l'on parle des ingrédients qui permettent aux parents de vivre la naissance de leur(s) enfant(s) dans toute sa beauté (magie ?). Car je pense que les productions inspirantes et positives sont de belles réponses - même si non suffisantes - aux violences.

Mais je tiens cependant à remercier les personnes qui s'engagent contre les violences obstétricales. Leur combat est nécessaire et complémentaire à des initiatives plus "positives" comme la nôtre. Si vous souhaitez vous tenir au courant de ce combat, je vous encourage à suivre Marie-Hélène LahayeMartin Winckler et/ou la page de la nouvelle association Institut de Recherche et d'Actions pour la Santé des Femmes. Vous trouverez bien sûr tout plein d'autres ressources, sur Facebook et ailleurs !"

Bienvenue Saul !

Afin de filmer Paule, Sophie et Leslie, nous avons eu le plaisir d'avoir un ami, Saul, avec nous. Il était, selon le moment, caméraman, preneur de son ou "apporteur d'idées". Merci Saul pour ta présence à nos côtés et aussi pour tes idées ;) !

© FotoVertical 2017
RGPD